Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 mai 2017

DU SILENCE ET DES OMBRES

Tu sais que je suis un fervent des mots ardents en provenance sans escale de mon imaginaire et de mes entrailles.

J’aime donner des coups de pieds aux conventions, bousculer les regards et les idéaux mal perçus, déranger les habitudes pour les passer au papier verre.

Je ne suis pas là pour caresser dans le sens du poil mais pour jouer les empêcheurs d’écrire en rond, pour dénoncer la longueur sans fin de ton roman étrange et le démonter jusqu’à l’abattement pour qu’il me revienne dans l’illimité.

Pour moi l’éternité c’est l’éternel présent, plus je vais et plus la jubilation est grande.

Vivre c’est apprendre à vivre en s’élevant !

SavalLd’Arvo

28 mai 2017

commentaire sur l'albatros

Savall, vis ta vie comme une course, vas toujours de l’avant! Oui tu vas rentrer en pleine face dans un mur une coupe de fois mais, une fois à terre, tu vas toujours avoir le choix d’partir à pleurer ou bien d’rire en t’disant ayooooye hahahaha je l’avais pas vu venir ce mur là hahahah ! Puis BOOM t’es déjà relevé et reparti pour ta course de malade qu’on appelle ta vie et c’est EXACTEMENT ÇA qui fait la différence entre ceux qui meurt enfouis sous une tonne de regrets et les CHAMPIONS qui illumine le monde de par leur bonheur, leur courage et leur succès!

« REPOSE-TOI SUR L’OREILLER DU DOUTE » me soufflait une nuit Montaigne !

Est-il nécessaire que je te dise que je n’aurais pas voulu être un homme sans aspérités, sans histoires, dénué de contenu, sans le moindre doute !

Alors pour te distraire, au moins, je ne cesse de croiser mes humeurs sur cette toile pour trouver l’instant propice qui m’octroierait le plaisir de te troubler !

Tu sais parfaitement que j’aime partager mes idées, à dire sans hausser le son, à traiter de la culpabilité, à hanter les mémoires, à évoquer la fragilité et la puissance des sentiments, à parler de l’égoïsme et de l’appartenance !

En fait, je suis un inspiré du monde réel et je cherche le divin plaisir de plaire aussi bien au diable qu’à l’évêque.

J’aime aussi les situations ordinaires où les gens ordinaires sont poussés dans leurs retranchements.

SavalLd’Arvo

27 mai 2017

commentaire sur l'albatros

Vis ta vie Savall, vis TA vie, soit heureux à TA manière, laisse personne t’influencer négativement parce que personne sait autant qu’toi ce qui est bon pour toi et surtout, point très important, ASSUME TOUT CE QUE TU FAIS et ne le regrette jamais parce que dis-toi une chose p’tit bonhomme, si tu agis d’une telle manière à un moment précis, c’est parce qu’à ce moment-là c’que t’as fait était exactement c’que tu voulais! Ne recule devant rien, fonce, fonce encore et arrête jamais. Si un jour t’arrives à être fier d’être qui tu seras devenu ce sera grâce à tout c’que t’auras vécu avant, le bon comme le mauvais, alors j’répète, regrette jamais rien! Quant à cette gonzesse, laisse tomber elle vaut pas un clou ! 

 

26 mai 2017

commentaire sur l'albatros

Si tu aimes quelqu’un et que la personne t’aime pas, on s’en fou, ce n’était juste pas la bonne pour toi. Y’a juste rien qui arrive pour rien et y’a tellement mais TELLEMENT de détails qui peuvent venir tout changer qu’on virerait fou à essayer d’contrôler cette méga histoire tellement bizarre qu’on appelle notre vie. À la place, p’tit conseil d’ami, fais donc comme tous ceux que je connais qui sont fondamentalement heureux et fais-toi en pas, accepte que des choses que tu désires plus que tout risquent de jamais t’arriver et que ce que tu redoutes le plus pourrait s’produire, autant que l’contraire est possible. Accepte que la vie c’est trop « big » et trop complexe pour être contrôlée. Contrôle la seule chose qui est vraiment en ton pouvoir et j’ai nommé « ton attitude ». Avance dans la vie avec un méga sourire dans face! Quand ça va mal, oui ça va mal, mais PI ÇA?

EXQUIS EMOIS

On se retrouve à deux dans un même sillon, là où l’on continue à explorer nos propres ombres, celles de nos dehors comme celles de nos en dedans, au milieu d’un champ comblé, là où naissent les germes d’un ouvrage admirable, les semences de la passion, celles qui peuplent nos fantasmes et celles qui finiront par nourrir nos plaintes.

Ce n’est qu’un ballet de sentiments chorégraphiques pour deux êtres qui n’ont qu’un seul désir, celui de s’harmoniser le temps d’une symphonie fantastique. Un duo où chacun bataille pour son propre plaisir et un peu pour celui de l’autre. Ce n’est qu’un jeu de miroirs entre les élans interdits du cœur et les affres de la raison, ceux qui connaitront ses tourments.

Mon âme a son secret, ma vie a son mystère ! Mais pourquoi cette nécessité impérieuse de vouloir tout t’approprier alors que je voulais seulement t’envelopper de senteurs allègres pour éveiller tes aptitudes aux joies simples ?

SavalLd’Arvo

commentaire sur l'albatros

Les personnes douces ne sont pas naïves ni stupides, ni encore moins impuissantes. Au contraire, elles sont si fortes de pouvoir se permettre de ne pas porter de masque . Libres d'être vulnérables d'émotions, de courir le risque d'être heureuses.