Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 janvier 2015

A COEUR ET A CRI

« Partir du rien par aboutir a ce tout… »

Je suis le fruit de ce tout et de ce rien en ce matin morose, mais à tes pieds je dépose une rose. Une simple particule fleurie en suspens exposée au contretemps que tu m’imposes depuis tout ce temps. Voilà ce que tu as su mettre en moi avec tant de belles choses : un questionnement sans réponses, une vie jadis flétrie qui renait avec force le temps d’une prose !

Mes frontières sont hérissées de picots et mon cœur te canonne à bout portant et pourtant... j’aime t’aimer par-dessus tout et surtout que tu me le rendes !

Me demander l’accalmie des choses, c’est aussi m’acculer au silence alors que mes mots affluent avec la plus grande importance. Trop n'est jamais assez pour moi qui surenchéris sans cesse.

Ma vision du monde est sans cesse méditée, réfléchie, analysée, travaillée jusqu'à l'aboutissement... tant pis, je reste sourd et aveugle dans l’attente de ce qui pourrait à nouveau me rendre unique !

 

Savall d’Arvo

 

30 janvier 2015

A L'HEURE DE SON CHOIX

« On ne change pas, on s’approfondit » disait Marguerite Yourcenar.

Alors, je remonte seul le temps pour mieux m’en évader et je scrute sans complaisance le miroir de la vie qui me renvoie les reflets de plus d’un demi-siècle sur ma propre histoire ! Serait-ce une erreur que de penser que l’Histoire se répète à l’infini et, en même temps, qu’elle approche de sa fin ?

Mais quand l’âge raisonnable s’installe lentement en vous, je vous assure que l’on a besoin de liberté et surtout d’amour ! Cet amour est une chose qui se construit, qui se protège et qui se décide dans un état de permanence totale. Et puis construire un amour durable, c'est déconstruire tout le mythe qu'il y a autour de ce sentiment pour revenir à l’essentiel.

Tu te dis, parce qu’il est confortable de se le dire, que c'est elle pour toujours. Mais enfin, on sait tous que le toujours n'existe pas ou presque, parce qu’il s’agit d’une privation de liberté fondamentale ! Un homme privé de liberté n'est pas un homme vrai et c'est pour ça qu'il lui arrive de redevenir animal !

Par contre, il m'arrive de croire que cet approfondissement me sert à convertir l’homme que j'étais en "homme accompli"…

 

Savall d’Arvo