Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 février 2015

DÉSIR PROVIDENTIEL

Mon récit est à la fois un retour sur soi après tant de jalons. Un récit sur ma « vie depuis toi » qui débute au moment de ma prise de conscience sur les délits que tu as su semer sur mon chemin. Un chemin prolixe, parfois sinueux, parfois aride, parfois furieux, ce chemin que je veux plus que jamais émouvant !

Pour m’accrocher à ce qu’il me reste, je suis traversé de tes yeux qui me lisent à cet instant ! Je devine ton souffle derrière chacune de mes lignes qui te parcourent ! Que révéler quand ton esprit se resserrait sur moi comme un pacte qui se voulait sans limites ! Et maintenant, que vas-tu faire de ce « Tout » qui était déjà là ? Je te soumets ma douce folie, propre et nette. Je te la soumets, tendre et fulgurante. Je me suis mis dans la déraison, quelque part au fond de ton sillage. Je me suis posé dans le vertige autour d’histoires et de présages. Je me suis laissé pour te proposer un cœur en échange !

C’est bizarre, mais ce matin j’ai la tête vers les sommets, pas les grands sommets, pas les petits sommets mais les vieux sommets catalans un soir d’été au détour d’une ruelle, qui, seuls, savent nous conduire vers le silence et l’extase !

Je te laisse ma part de certitude. Tu m’as cueilli en plein doute. Il me reste le souvenir de ce « désir providentiel », celui de me dessiner en creux au fond de toi avec cette violence douce amère que seule la relation amoureuse inflige à ceux qui n’y prennent garde ! Et puis, celui de me lier au désir d’écrire pour fuir cette déchirure devenue aussi forte que l’attrait. Mais quelle surprise au plus fort de mes doutes ?

Savall d’Arvo

 

Les commentaires sont fermés.