Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 février 2015

S'AIMER SOI MÊME 2

Je mène ma vie comme je peux, comme un apnéique de l’extrême qui part à la conquête de lui-même en outrepassant ses limites dans le dessein de défier l’inconnu, de défier son inconnue, de devoir résoudre sa propre équation.

Apprendre à mieux se connaître en transgressant les lois du vertige. Alors j’écris le soir pour fuir le banal, la nuit même pour une escapade au milieu des hululants, puis au matin blême, à ne plus savoir le faire, à me griser d’un mot trouvé au hasard d’une riposte, à m’épuiser physiquement, à me durcir mentalement. Caresserai-je l’espoir de voir le fond et de revoir la surface ? Peut-être ne verrai-je qu’une seule de ces deux extrémités se consumer à mon approche?

 

Je me raccroche à rien, à peu et à la fois je m’accroche à tout ! Je pousse mon corps, le retranche dans la souffrance de ne plus aimer comme dans la jouissance d’avoir trop aimé jusqu’au seuil de la rupture.

Je suis fasciné par le goût de l’effort, je sens que je suis dur au mal et persévère. Je tente une dernière manœuvre. Je regarde d’un œil désabusé le monde des animés et des inanimés, et me surprends à admettre que chaque chose se décroche un jour ou l’autre, que chaque molécule se décroche l’une de l’autre et glisse vers le fond.

Savall d'Arvo

 

Les commentaires sont fermés.