Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 avril 2015

CREDO

J’aurais voulu te dire, si tu avais voulu m’entendre librement puisque les chaines qui scarifiaient tes chevilles finissent par sillonner tes poignets. Mais j’espère en ce temps non révolu, celui d’une liberté convenue… il en est peut être encore temps si tu m’accordes enfin un infime partiel du tien.

« Avec toi, je voulais reconstruire mon nouveau monde. Le mien, le tien, le notre. Celui qui devrait s’installer durablement lorsque défile le générique de nos deux vies respectives. Un monde de communion volontaire où primerait l’engagement comme preuve de la nécessité à être et à agir ensemble. Un monde où règnent la tendresse, le respect et la réciprocité. Un monde chargé d’humanité, de simplicité et d’intelligence de cœur. Un nouvel univers chargé de pensées raisonnées pour nous aider à la compréhension et nourrir nos interrogations.  Un monde où ta fragilité mêlée à la mienne m’aurait donné suffisamment d’inspiration pour vaincre »

Oui, je le crie haut et le clame fort, je me veux  et me souhaite idéaliste ! Je ne crois plus en ce Dieu sauveur des autres. Je ne crois plus qu’en moi, qu’en cette force et en cette dignité que toi seule mets aux confins de mon être. Oui, je crois en ton regard qui sait nous rendre indivisible.

Savall d’Arvo

 

Les commentaires sont fermés.