Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 octobre 2015

ASTRAKAN

Au firmament d’une nuit d’astrakan lourde et soyeuse, la voûte s'est faite brasillante, enveloppante. Etendue et ondulante sur ton âme d'albâtre, elle a débordé de son lit pour aller te ravir, elle veut Tout !

Le silence de la nuit embrasée et les jours qui se perpétuent. Les mains qui hésitent et glissent l'une et l'autre dans le vertige d'une porte qui se claque.

Les prières qui s'élancent sous un froissement d'elle pour finir dans une respiration commune. La fièvre pour prendre avec avidité et recevoir jusqu'à la défaite.

Et se consumer dans l'intensité charnelle pour capituler sous l'opulente gourmandise de tes lèvres.

Elle tient dans sa main droite le calice des âmes réunies, et tend de sa main gauche la coupe de l'ivresse.

Il faut s'attendre à la morsure, au venin du délice qui soumet, aux mots satinés que l'on murmure, puis aux cris sublimes qui éclatent et se meurent.  

Ariana Barras

 

Les commentaires sont fermés.