Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 octobre 2015

AURORE

Rien ne me contraint, je ne suis l’obligé de personne.

C’est un moment privilégié, hors du temps, tout m’appartient.

Je m’acquitte doucement de cet esprit lesté, rien ne me presse.

Je ne suis l’esclave d’aucun rythme, je n’endure rien, je suis libre de tout rite, je me gouverne !

Je dévisage la lumière qui pointe sur l’angle de ma pierre taillée ornant ma lucarne. La lettre E, ciselée par le burin du tailleur de pierre de 1771, se fait de plus en plus nettoyée de sa nuit.

Je perçois les premières tonalités d’une aurore qui ressuscite.

J’inhale les premières initiales de senteurs matinales, elles me souhaitent la bienvenue dans leur jardin floral. 

Je déboutonne mon mental dans un état d’esprit palpable.

Je me mets à mon entière disposition et me recentre sur moi-même en attendant « le tiède soleil de l’espérance » !

 

Certains esprits empesés par leurs nuits hivernales s’empresseront de traduire ce « bien-être » en un dérèglement du sommeil… et ils n’auront rien compris car il s’agit d’une façon naturelle d’épouser sa vie, de se l’approprier et de la confectionner à sa guise plutôt que de la supporter…

Non pas un art de vivre, mais un autre art de « LA » vivre et si vous saviez comme je l’aime ainsi… et toi aussi !

 

SavalLd’Arvo

 

Les commentaires sont fermés.