Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 décembre 2015

L’OMBRE DU DESIR

Troubles, émois, fidélité, les preuves et les épreuves varient au gré des individus, mais surtout, elles ne prouvent rien. Elles ne sont qu’une tentative pour savoir quelque chose de l’amour, alors que l’amour et le savoir sont deux notions qui s’opposent.

Je ne dois pas confondre l’état amoureux et l’amour car, au début, ils se présentent comme un bouleversement de mon être tout entier. Mais je sais que cet état « excessif » parfois, dure six mois, un an, certains parlent de trois, alors que le mien frôle la décade.

Mais c’est ensuite que m’est apparue la vérité du sentiment, de son emballement et surtout de sa métamorphose. C’est là que je me suis rendu compte de ce qui devenait important : ELLE ! Comme si ELLE détenait mon principe vital ! Aujourd’hui, j’essaye de la protéger de mon mieux de ce qui pourrait la blesser et mes efforts deviennent titanesques pour la garder malgré ses absences car je crois en ce qu’elle est !

Certains jours, et à cause de ce temps de carence infligé, il m’arrive de me sentir indifférent, mais sur un seul message rédigé ou à une pensée offerte, une soudaine note d’humour, je suis troublé, ému ! Je sais alors que l’amour est là, même s’il devient imperceptible !

Cet amour si particulier a surgi dans mon existence. Il est de l’ordre de l’insu, de l’inconscient. Il n’a donc rien à voir avec la raison et je m’en fiche éperdument. Il fait irruption, il me bouleverse, m’envahi, me submerge et m’englouti alors que je m’essaye à rétablir de la logique, du sens, afin d’être sûr de ne pas devenir fou… si d’ELLE et plus que tout !

SavalLd’Arvo

Les commentaires sont fermés.