Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 février 2016

TRANSMUTATION

Le non-amour de soi se projette sur notre être tout entier. En refusant notre part d’ombre, nous refusons notre part de lumière. Se voir tel que l’on est, ni plus ni moins. S’accepter dans son intégralité, en assumant ses failles, mais aussi ses dons et ses qualités comme des faits. Ce qui revient à quitter le monde du jugement. Comment, sur la base d’une négation constante de soi-même, peut-on envisager de “trouver la paix”, de “mettre de l’harmonie” dans sa vie ?

La spiritualité devrait être le terrain privilégié de la réconciliation avec soi-même. Les chercheurs de vérité que nous sommes tous, s’adressent souvent à des maîtres, non pas tant parce qu’ils sont animés par une authentique recherche, mais parce qu’ils ne s’aiment pas et qu’ils espèrent que les enseignements spirituels vont les aider à “devenir meilleurs”.

C’est bien à une transformation que nous invite toute voie spirituelle, non pas sur la base de la suppression de certains aspects de nous-mêmes, mais de leur transmutation, véritable alchimie intérieure.

Ce dont nous voulons à tout prix nous débarrasser pourrait bien être notre plus grande richesse car la « connaissance de soi” suppose l’intégration de tous les aspects de notre réalité.

« Entrer en amitié avec soi-même » ! Vaste programme puisque cette amitié se pratique au quotidien, instant après instant… mais encore faudrait-il en avoir le courage ?

SavalLd’Arvo

 

Les commentaires sont fermés.