Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 avril 2016

RENCONTRE AVEC LE POSSIBLE

Plus que jamais, je crois à l’effet d’une rencontre étonnante puisque telle est la nôtre ! Mais même si l’on ne peut décider de son irruption, on peut choisir de s’y risquer ! Mais qu’est-ce qui aurait pu nous laisser penser que notre histoire allait évoluer ainsi ?

La rencontre c’est quoi ? Un appel, une révélation d’une attente profonde, une mobilisation de nos envies assoupies, de nos illusions égarées et de nos peurs, un apprentissage à nous ordonner et à nous remettre en cause ! C’est aussi une prise de conscience que quelque chose nous incombe, une forte impression de ne plus être en prise avec les événements, un plaisir, celui d’imaginer que tout puisse recommencer, une occasion de ne plus se limiter à faire ce que l’on nous demande, une capacité à ajouter en nous de l’intérêt et du sens.

A la suite de ces effets salutaires que tu as découverts, connus et apprivoisés, comment peux-tu convenir d’une espérance passive ? Quand vas-tu accepter de recevoir le monde tel qu’il est, de concevoir aussi le mien et de l’apprécier ? 

Qu’est-ce que je pourrais t’apporter de plus ? Voilà la question qui pourrait transformer tes obstacles en un défi. Et lorsque tu auras exploré longuement cette question, alors tu retourneras à ta vie d’avant, mais avec un tout autre regard et surtout une nouvelle capacité d’action !

Ce temps d’ouverture sur toi est absolument nécessaire pour que tu puisses te retrouver et surtout pour revenir simplement à l’enchantement de la vie !

SavalLd’Arvo

28 avril 2016

L’AVENIR DU FUTUR

Je n’abandonne pas les couleurs de mon avant, mais j’ai besoin de me sentir porté vers l’épure et la géométrie des éléments bien à leur place.

Par la force de mes espérances et la faiblesse de mes carences, je suis ce jardinier qui a su remiser ses engrais utopiques au fond de la caverne pour laisser place à l’architecture de son univers... Il paraitrait que l’élégance du verbe et de l’élan passent aussi par la rareté et la constance.

Eh bien moi, je me suis octroyé le droit d’être enfin rebelle et de dévoiler ma nudité morale sur qui je veux bien m’étendre !

D’explorer des horizons plus vastes jusqu’au vertige et de les retranscrire à ma façon.

De ne plus prendre en compte le regard inquisiteur des ceux qui m’épient.

De pouvoir extérioriser mes émotions, de les canaliser puis de les livrer comptant plutôt que de les enfouir, quitte à m’étourdir pour rendre le blues de mes nuits un peu plus supportable.

Pour claquer le bec aux regards perdus et aux désirs réprimés, il faut que tu saches qu’au milieu de ces albatros exilés, il y a toujours un prix à payer pour conjurer un sentiment d’impuissance et retrouver sa liberté.

SavalLd’Arvo