Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 mai 2016

DITES-MOI...

En quelques apostrophes tu sais rehausser l’ordinaire des jours. Et voilà que tu as revêtu ton tablier de Compagnon, pour arborer un travail qui cette fois n’est pas moins que Royal. Alors permets que la noblesse de ton intention d'alors me couronne de lumière au présent.      

Et te souvenir que conquise par tes imperfections, je suis restée à te chérir pour tes valeurs, tes mérites et aussi tes vertus. Ta manière d’être, indomptée et si douce m’ont conduite aux confins du plaisir. Et ta démesure suscitant mes agacements se mêlait tout autant au désir de te clore par un baiser.  

Discerner tes faiblesses derrière ce jeu d’assurance tout juste convainquant. Accueillir l’instance de tes allures élevées et puissantes. Prendre à enlacer la moindre parcelle de ta générosité. Te conduire et plonger aux troubles de tes émotions. Boire les mots tombés de ta bouche comme un ruisseau et succomber à ceux murmurés dans tes souffles courts.   

Quiconque à l’approche de tes Terres était perdu d’avance. Ne sachant porter que l’étoffe de tes couleurs, je ne pouvais te faire que Roi et Seigneur. Tu détenais mon calice, ma vie entière en une goutte d’eau. Ma seule conclusion possible était de te découler sans résistance vaine, ni d’autre alternative que celle de t’appartenir aussi absolument que sûrement.

Le chemin fût pénible à carrosser avant d’arriver à cette victoire qui le renforce, le fait plus épuré, plus véritable et plus fécond. Au milieu de cette rue de la vieille Jérusalem ponctuée par la lance du destin, il m’a été donnée de trouver ce qui m’égarait tant !

Voir enfin pleinement la vérité et la force logées à ton cœur pour accéder à la douceur de ce feu, et connaître ce qui surpasse la confiance qui se donne, se gagne ou se perd. Sans éclat, ni raisonnement, j’ai acquis un degré différent, pour découvrir le présent inestimable de la conviction et que se fasse mienne la Foi que j’ai enfin en toi !              

Ariana Barras   

 

 

Les commentaires sont fermés.