Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 juillet 2016

LE NOIR PRESQUE ACHEVE

Une bougie en mon intérieur projette un filet de lumière sur mes pensées.

Et cette porte de cœur que je laisse entrouverte au cas où les contours de ta silhouette viendraient se dessiner, au cas où ta chevelure tiède et noire viendrait se froisser sur mon torse pour me faire frissonner.

Les yeux fermés, j’imagine ton visage au-dessus du mien, ton coude replié, ta main emprisonne la mienne. Je me recroqueville au bord de ce qu’il me reste de solide.

La poésie m’intimide et la régression me pousse à évoluer…

Savall en misère

Les commentaires sont fermés.