Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 juillet 2016

ECHEC ET MAT

Étourdi par le jeu de ta silhouette lorsque tu t’avançais pour me désarçonner et ému de tes courbes dont tu savais abuser pour me flinguer, tout était pour moi une approche joyeuse et poétique.

Je me rangeais volontiers en ces temps que je croyais bénis à la pensée que la beauté n’était pas seulement affaire d’esthétique... La tienne, abusive, celle qui canalisait ma condition inhumaine, était une expérience exclusive que tu n’as pas su considérer. Elle était à toi et en toi. Elle t’était personnelle, essentielle, duelle, et semblait d’une émotion évidente et ce Tout n’avait nullement besoin d’éclairage, seulement d’une respiration… la mienne, imprudente, pour la mettre en éclat !

Mais aujourd’hui tu en as fait un arsenal en friche qui va finir par t’exploser entre les reins à force de le manipuler avec délectation.

La coupe étant saoule, je quitte ce navire à l’abandon pour regagner mes eaux claires.

Savall

Les commentaires sont fermés.