Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 septembre 2016

LE SONGE D’UNE NUIT D’ETE

Encombrée d’énergie, tu semblais te nourrir du bon air de cette vie nouvelle alors que ton sourire sur le quai de la gare matinale te servait de parade.

Lentement, tu t’es sentie soutenue au cœur d’une protection musicale qui te tombait dessus de l’autre côté de ce port encore disponible. Pourtant rieuse, tu t’es démunie de tes apparences sur la terrasse vide de son sens.

C’était simplement le bon moment, là où l’on a des papillons dans le cœur et le ventre, là où l’on se découvre un nouvel appétit pour l’apesanteur. Forcément il n’y a rien de plus beau et de meilleur !

En douce et en détail, tu as pris de l’assurance en t’abandonnant à la livraison de cette vie vagabonde et souvent voilée d’épisodes si particuliers.

Spontanément, je voulais t’offrir des perspectives différentes comme des guirlandes de fleurs blanches. Te faire gravir quelques marches jusqu’au déséquilibre. Te redonner le sens de la beauté. Te donner du plaisir pour attiser la flamme de ta lanterne magique. Te guider vers d’autres sons pour que tu puisses découvrir que l’on peut jouer à quatre mains sur le clavier bancal du temps qui ne compte plus à l’abri de ma chapelle ancestrale.

Au départ, nous ignorions que nous allions en faire une histoire personnelle, mais qu’il est bon de s’abandonner sur les parvis d’une Citée qui restera à jamais féerique.

SavalLd’Arvo

Les commentaires sont fermés.