Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 janvier 2017

INEXORABLEMENT, HIER POUR DEMAIN

Ne plus parler du passé ? En partant de cette idée reçue, je m’interroge sur les lacets de ta périssable mémoire. Loin de toute forme de nostalgie, j’essaye de percer les mystères de mes souvenirs et envisage plus franchement le passé, non pas en rupture, mais comme une continuité.

Contrairement à toi, je pense que notre attitude repose sur notre capacité à évoquer le précédent pour éviter l’oubli et pire : le refoulement.

La mémoire est souvent capricieuse selon, oublieuse à souhait, sélective à regret, mais elle reste en nous comme une source vive. Elle est une lecture féconde et positive pour ceux qui la regardent avec égard et en face.

Mais comment peut-on vivre en niant son passé, même s’il semble incolore, inodore, sans relief ?

Il est, parce que sans lui tu n'es pas !

SavalLd’Arvo

Les commentaires sont fermés.