Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 avril 2017

DESEQUILIBRE

Je voulais te dire, te dire à outrance même, te raconter sans me soucier, mais les paramétrages de la vie sont bien plus complexes que les configurations de mon cœur.

Je regarde autour de moi et ne te trouve plus. Le livre se referme alors que la dernière page est blanche ! Un vide que j’aimerais combler mais qui s’est creusé davantage. Malheur à mon engagement, malheur à mon sens du bon sens, malheur à notre pacte.

Je voulais t’offrir tant de belles choses mais la méfiance est survenue, sournoise, pathétique, destructrice et me met à bout de forces. De doutes en conflits, le corps s’effondre, se rue vers l’impotence, vers l’indolence et le mépris si bien qu’il se tasse et stagne et renonce.

Je veux rompre avec moi-même. Tout déposer là dans cet écrit responsable et assassiner les mots qui sont en moi et que je t’ai rédigé mille fois.

Il déferle des couleurs sombres dans mon cerveau vermoulu, du tort à revendre.

Je me blesse à mon propre jeu.

SavalLd’Arvo

Écrire un commentaire