Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 juin 2017

EN CES TEMPS INCERTAINS

Je pourrais te dire que ça y est, c’est fini.

Je pourrais te dire que je ne pense plus à toi et que tous ces souvenirs se meurent doucement en moi.

Je pourrais te dire que j’ai de nouvelles ambitions, de nouveaux projets et que tu n’en fais pas parti, que je suis passé à autre chose.

Je pourrais te dire que te croiser dans la rue ne me procurerait aucune sensation et que ton prénom ne résonne plus dans ma tête ni dans mon cœur.

MAIS C’EST FAUX !

Je pourrais te dire que le souvenir de tes mains sur mon visage ne me fait plus frissonner.

Je pourrais te dire que je ne désire plus tes mains sur mon corps et tes lèvres superbement posées sur les miennes.

Je pourrais te dire que j’ai oublié la sensation que procuraient tes yeux lorsqu’ils se plongeaient dans les miens. 

Je pourrais aussi te dire que je n’ai plus envie de te voir et que ton absence m’est profitable.

Je pourrais te dire que je ne t’aime plus et ce, pour toujours. 

MAIS C’EST FAUX !

SavalLd’Arvo

Les commentaires sont fermés.