Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 août 2017

IL ETAIT DEUX FOIS

Je suis là et las au cœur de mon réacteur, de mes mots, de mes éruptions intérieures, le sourire en évidence et l’impotence au firmament. L’orchidée ne se plait plus dans son pot en coin de balustrade.

Je pensais qu’il me serait facile de mûrir pour atteindre les vents d’anges, mais non, je n’y arrive pas. Moi qui voulais me foutre de mon apparence, là non plus je n’en finis pas.

Je ne peux retenir mes mots en cascade, mais je les aime trop précis, trop abrupt pour que sonne le glas.

Au moins ne me vois pas comme un imposteur, la vie n’est pas facile et son cirque pas davantage. Tu aurais pu m’épouser pour montrer au monde qu’à nous deux nous étions contre lui.

SavalLd’Arvo

Les commentaires sont fermés.