Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 septembre 2017

A L’OMBRE DES MIENS

Là, en plein cagnard de cet été malfaisant, ils ont été déposés jusqu’à la nuit de mon temps puisque j’ai dépassé le leur et qu’aucun de mes suivants ne viendra s’en attendrir.

Autour de ces patronymes sculptés dans la pierre même pas tendre, quelques visages mal photographiés s’agrègent de souvenirs, émouvants, drôles, tout ce monde devenu passager alors qu’il s’acharnait à vivre.

Ces noms jetés en ordre sur leur pierre tombale comme autant de défis jetés à l’absence, autant de petites victoires sur leurs vies de misère.

Ils ont vécu tant mal que bien fut un temps.

Et Elles, ces femmes glorieuses de ma vie qui ont enfanté par inadvertance sous les butées indélicates de leur amant invariable, parce qu’Elles étaient soumises à une destinée déjà compromise.

Propulsé vers une autre destinée mais pourvu d’un inestimable bagage, je veux croire que c’est parce qu’ils pressentaient qu’un jour je serais leur mémoire pour qu’ils ne soient pas ensevelis à jamais par l’oubli.

SavalLd’Arvo

Les commentaires sont fermés.