Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 janvier 2018

TOUTE LARGESSE A SON REVERS

Le présent est préoccupé, peu capable d’entendre, comme abasourdi par une pensée : l’idée fixe domine ! Ni insensé, ni exalté, il semble donc préférable de rester à part pour patienter. Non pas espérer en espérant, comme disent les mystiques, mais espérer en produisant. Produire et conserver sous le règne de l’idée fixe, ce dépôt du bon sens. Produire et conserver, dans l’oubli où le monde est de son passé, le lien des temps, ce lien ni nécessaire, cette chaîne vitale qui du passé mort en apparence fait circuler la sève vers l’avenir…

Qu’importe que je sois le lien de mes temps, sous le règne de l’idée fixe qui va envahir le monde, je reste là pour protester au nom de l’histoire et de cette nature éternelle qui reviendra demain.

Mon droit, c’est ma sympathie impartiale pour les temps et pour les idées, le cœur ouvert vers le droit le plus sacré : celui d’aimer et d’être aimé !

Savall, désarmé...

Les commentaires sont fermés.