Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 août 2017

CE JOUR A 5h55... 10 ANS

C’était l’un de ces matins ordinaires où le voile noir de la nuit est tombé une nouvelle fois pour qu’il devienne subitement un soir. En plein cœur de sa Roseraie, au milieu de nos absences, mon Père est sortie victorieux de son silence, comme si la vie ne voulait plus lui infliger sa cargaison d’espoirs.

MOI

 

18 août 2017

UN FRISSON D’ABSOLU

C’est ce monde instable d’après rupture que j’explore à travers mes refrains sur l’absence, le manque, les blessures, avec une voix pleine posée sur des soupirs…

Je plonge alors dans l’eau froide des regrets, dans un amour qui cogne, là où l’amante partie laisse un gout âpre qui me déshabille l’âme, qui désarticule mon existence.

Je veux retrouver mes terres pleines de bon sens paysan, de sève occitane et de sel marin, là où l’on chante l’amour ou la mélancolie avec des mots simples mais tellement éloquents.

Un récital d’expressions pour afficher nettement une présence poétique dans un décor qui oublie jusqu’à la concordance des temps et dont la beauté naturelle n’évoque plus que la promesse d’une douce existence.

Mon monde sentimental est en haillon, mais je veux que mon esprit reste encore luisant.

SavalLd’Arvo