Google Analytics
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07 janvier 2017

L’ENGAGEMENT

Je sais qu’il est laborieux de se mettre dans une recherche lorsque certaines entraves et exigences nous font face. 

Je pense pourtant que ces périodes ont besoin de nous, de notre pensée et de notre action à reconsidérer notre place, notre rôle dans notre milieu.

Nous ne pouvons pas attendre qu’un engagement vienne résoudre ces questions de fond.

Les engagements répondent à une exposition mais d’aucune façon, ils viendront rendre possible cette exposition ou soutenir et développer la qualité de cette exposition. Cela nous appartient, a chacun de nous avec nos individualités, nos histoires.

Qui doit s’engager pour donner lieu à un engagement ?

Sur qui pouvons-nous compter ?

Quelle est la nature de cette attente de l’engagement ?

Y a-t-il quelque chose à attendre ?

05 janvier 2017

INEXORABLEMENT, HIER POUR DEMAIN

Ne plus parler du passé ? En partant de cette idée reçue, je m’interroge sur les lacets de ta périssable mémoire. Loin de toute forme de nostalgie, j’essaye de percer les mystères de mes souvenirs et envisage plus franchement le passé, non pas en rupture, mais comme une continuité.

Contrairement à toi, je pense que notre attitude repose sur notre capacité à évoquer le précédent pour éviter l’oubli et pire : le refoulement.

La mémoire est souvent capricieuse selon, oublieuse à souhait, sélective à regret, mais elle reste en nous comme une source vive. Elle est une lecture féconde et positive pour ceux qui la regardent avec égard et en face.

Mais comment peut-on vivre en niant son passé, même s’il semble incolore, inodore, sans relief ?

Il est, parce que sans lui tu n'es pas !

SavalLd’Arvo

03 janvier 2017

LE PUITS DE L’ETRE

Depuis que je suis entré dans le puits de l’être j’ai décidé de m’afficher clairement face à mes vents contraires et surtout sans mes marées :

Le regard nature proche de la jouvence…

Le sourire authentique chargé d’un soleil éclairant.

Le verbe cadencé par l’énergie surabondante pour que tout s’ouvre par enchantement !

Une parole libre, généreuse, parfois conquérante qui va à l’encontre des codes imposés et hors des modes vocabulaires !

Et si je vous laissais fouiller mes poches (faites gaffe quand même), vous y trouveriez dans l’une un mot «  je suis responsable de l’univers », dans l’autre « je ne suis qu’une infime perle d’eau au milieu d’un étang » et dans la troisième : « gardons en tête que plus la lumière est puissante, plus l'ombre est dense… »

SavalLd’Arvo

01 janvier 2017

SÉRÉNITÉ 2017

Il me semble qu’il y a des moments dans la vie où il importe de résister, d’agir, de combattre, et d’autres où il faut être dans l’acceptation.

Ce n’est ni laisser faire, ni se soumettre, ni obéir, c’est accepter le réel pour agir, c’est répondre à ce qui nous arrive avec notre esprit et surtout avec notre cœur plutôt que de réagir dans l’urgence de l’émotion !

La sérénité n’est pas une dérobade face au réel, juste un outil de sagesse et de discernement !

« Les choses nécessaires sont souvent faciles à atteindre alors que les choses difficiles à atteindre ne sont pas forcément nécessaires » !

Savall

30 décembre 2016

LA MER QU'ON VOIT DANSER...

Loin de moi l’idée de fanfaronner, car je ne vais jamais me rendre compte qui et combien me lisent, mais les statistiques m’annoncent 87 % de lecteurs en Europe et 13 % aux USA ???

C'est un honneur que de savoir que vous continuez à supporter mes confidences

Savall 

 

LE FUTUR S’ECRIRAIT AVANT L’HEURE

Si j’examine les circonstances qui m’amènent à écrire aussi abondamment, c’est qu’il s’agit de la disposition de mes aspirations pas tout à fait naïves, du gout prononcé du juste mot et de la soif d’amplifier une situation pour en tirer quelques menus avantages !

J’oubliais aussi que cette curieuse situation m’autorise à me faire fantasmer en enjolivant mes rêves alors que je suis en train de les décrire. Tout simplement parce que j’ai toujours trouvé mortellement ennuyeux de me satisfaire de la trop simple banalité des choses ! Et tout ça pour atteindre le plaisir durable fondé sur la raison et la vérité, et non pas sur mes récurrentes illusions.

Sais-tu que ce matin orné d’une belle froidure, un philosophe est venu me souffler : « tu vois Savall, l’alternance des sentiments nous fait toujours progresser, alors rassures-toi car les choses nécessaires sont souvent faciles à atteindre alors que les choses difficiles à atteindre ne sont pas forcément nécessaires » !

SavalLd’Arvo aux portes d’une année lumineuse

29 décembre 2016

L’ILLUSOIRE LIBERTE

L’attestation sans fard et fanfare de cette exclusion lente et inexorable, ou l’histoire mal vécue d’un homme devenu méprisable à souhait parce que trop apparent et sans aucun doute trop véritable ?

Il a tout simplement décidé d’afficher sans flétrissure ses états d’âme au cortège des sans grade et de s’exhiber par l’écriture pour obtenir la clémence de son bourreau qui dessinait une trajectoire devant se terminer dans un ensemble réglé d’avance !

Trop conscient de la nature de son exécuteur, il ne jugeait plus depuis que tout était devenu extrême et sans le moindre éveil ! Il annonçait déjà que ne plus rien changer à l’intérieur de son monde la conduirait à la fuite… nous y voilà ! Mais le souffle lui manquera puisque son château est hanté par le spectre d’une période non dévoilée, là où la banalité de la vie s’écorche, là où ses jours se mettront à saigner plus encore que ses nuits.

SavalLd’Arvo dans la simple vérité des êtres…